RDC: Le CASC dénonce les atteintes physiques et matérielles dont sont victimes ses membres

Richard Kiayima 20-06 à 21:02 Politique

Le Collectif d’Actions de la Société Civile (CASC) dénonce des atteintes physiques et matérielles et physiques dont certains de ses membres seraient victimes les dernières semaines. D’après le Collectif, la situation sécuritaire en générale se détériore dans le pays.

«En moins de deux semaines, dans le courant de ce mois de JUIN, deux membres du CASC ont été victimes d’incendies criminels. Mr Luc Nkulula Mwamba, militant de la LUCHA, est mort brûlé vif dans sa résidence à Goma complètement calcinée. À Kinshasa, la nuit suivant la mise en terre à Goma de notre regretté Luc, la résidence du camarade Joseph Nkinzo Cibo a été complètement réduite en cendres, il n’a eu la vie sauve que parce qu’à Goma au moment du forfait», déplore le Collectif dans un communiqué ce merecdi 20 juin.

CASC s’oppose à ce qu’elle qualifie de «nouvelles méthodes visant à faire taire les défenseurs des droits humains et de la démocratie» et réclame qu’une enquête soit ouverte à ce sujet.

«Qu’une enquête indépendante appuyée par la MONUSCO soit diligentée sans délai, afin d’établir la vérité et que justice soit rendue», ajoute CASC dans son communiqué.

Le Collectif met en garde contre toute intimidation à l’endroit de ses membres et promet de continuer sa lutte.



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires