La mégestion de la MIBA dénoncée à l’Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental

Daddy Nyembwe 25-05 à 11:39 Economie

La mégestion de la société minière de Bakwanga (MIBA) a été portée à la connaissance des membres du bureau de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental par le directeur général de cette entreprise minière, Albert MukinaKandeKande.

Selon A lbertMukinaKandeKande, cette mégestion a été commise à tous les niveaux de la hiérarchie notamment les directeurs généraux, directeurs chefs de service, cadres et travailleurs en complicité avec les grands diamantaires de cette province.

A cet effet, il a révélé qu’un réseau maffieux était organisé pour voler le diamant entrainant ainsi la baisse sensible de la production du diamant.

Il a mis en exergue la part des creuseurs clandestins qui s’adonnant à l’écrémage du gisement au polygone de la MIBA avec le concours des éléments des FARDC et de la PNC commis à sa sécurisation.

A son événement, a-t-il précisé le compte de cette société s’élevait à trois mille dollars américains seulement et moins de 200 carats de diamants BOART (diamant noir)y compris environ 3 carats gemme.

Cette situation malheureuse, a-t-il expliqué, a amené la nouvelle direction a opéré le changement dans tous les services dont l’objectif est de parer à toute éventualité de vols de diamant et d’autres biens de cette société tout en indiquant que les mesures de sécurité ont été renforcées dans les laveries de diamant.

La MIBA, a soutenu son directeur général, a encore l’opportunité d’accroître sa production à travers l’exploitation de la couche kimberlitique durant une période de 100 ans. Pour lui, la roche kimberlitique est de 45 Kms allant du polygone MIBA à la localité de Tshibwe en territoire de Miabi.

Enfin le directeur général Albert Mukina, à cette occasion sollicité le soutien des élus du peuple devant lui permettre de réaliser des projets de développement de cette société dans son ensemble.


Onerdc.net/ACP



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires