Tué depuis le 25 février, Rossy sera inhumé ce samedi.

Richard Kiayima 18-05 à 21:54 Politique

Après avoir passé près de trois mois dans la morgue de l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa (ex-Mama Yemo), le corps de l’Activiste congolais, Rossy MUKENDI TSHIMANGA a été levé ce lundi 18 mai de la morgue pour le Home Assanef de Lingwala.

Tué par balle lors de la marche convoquée par le Comité Laïc de Coordination (CLC) le 25 février de l’année en cours par un garde rapproché de la Major de la PNC Carine Lokeso, l’autorisation de son inhumation était devenu un problème et un bras de fer entre les autorités de la ville et la famille .

Après plusieurs sit-in organisés par les mouvements citoyens pour réclamer l’organisation de ces obsèques et son enterrement dignes d’un héros. C’est au début du mois de mai courant que les autorités de Kinshasa avait autorisé à la famille l'accès à la morgue et l'organisations les obsèques.

Pour beaucoup d’activistes des mouvements citoyens, Rossy représente le courage de la libération d’un peuple avec son slogan : « le peuple gagne toujours ».

Avant son inhumation ce samedi 19 mai, une messe sera dite en sa mémoire à la Cathédrale Notre Dame du Congo de Lingwala, par le Cardinal Laurent Mosengwo.



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires