La machine à voter est un instrument destiné à trafiquer le suffrage que le peuple devra exprimer: Christopher NGOY

Daddy Nyembwe 27-04 à 16:37 Politique

Le coordonnateur de la société civile de la RDC, Christopher NGOY a rejeté ce jeudi 26 avril l’usage de la machine à voter lors des prochaines élections comme le prône la Ceni.

Lors de la journée de réflexion organisée par sa plateforme, sous le thème "Le rôle de la jeunesse dans une société porté vers le développement", Christopher Ngoy a estimé que la machine à voter sera à la base de la désolation en RDC. "On n’acceptera pas la machine à voter et nous allons peser de tout notre poids pour que l’ensemble de la commande n’arrive pas jusqu’ici, car cette machine va amener la désolation dans ce pays" a déclaré Christopher NGOY.

Selon lui, cette machine est bien destinée à trafiqué les résultats des prochaines élections. "On n’a pas à aller par quatre chemins, cette machine est un instrument destiné à trafiquer le suffrage que le peuple devra exprimer".

Par ailleurs, Christopher NGOY a appelé la jeunesse congolaise à avoir une vision d’un Congo meilleur, car dit-il, "il y a beaucoup des vendeurs des rêves qui veulent à tout prix embarquer une grande partie de la jeunesse dans leurs aventures".

La « machine à voter » est toujours au centre des débats en RDC. Une grande partie de l’opposition ne veut pas aller aux élections en utilisant cette nouvelle formule de vote. Lors de son meeting à Sainte Thérèse, le président de l’UDPS, Félix Tshisekedi a une fois de plus rejeté l’idée de l’utilisation de cette machine. Entre temps, la Ceni continue la promotion de la machine à voter auprès de la jeunesse congolaise.

 

Daddy NYEMBUE



Commentaires :

MOïSE MUSAMBAYI / 27-04 à 19:51

Nous ne voulons pas de cette " machine à voter". Que ces bêtises cessent dans notre pays. Kabila n'est pas tout l'ensemble de congolais. Nous allons peser de tout pour arrêter ces bêtises dans notre pays.

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires