Zimbabwe : Robert MUGABE sort de son silence.

siméon fortune 16-03 à 15:35 Afrique

L’ancien président du Zimbabwe, Robert Mugabe est sorti du silence qu’il respectait depuis sa démission en novembre sous la pression de l’armée et de son parti, déplorant avoir été la victime d’un coup d’Etat. Tout en rassurant ne pas vouloir être président à nouveau.

« Je dis que c’était un coup d’Etat (même si) certains ont refusé de l’appeler un coup d’Etat » a déclaré Robert Mugabe, dans ce tout premier entretien télévisé diffusé par la chaine publique sud-africaine SABC jeudi 15 mars.

Après 37 ans à la tête du Zimbabwe, Robert Mugabe a été contraint de démissionner le 21 novembre 2017, lâché par l’armée, son parti au pouvoir, la Zanu-PF, et la rue.

Toutefois, Robert Mugabe dit ne pas en vouloir à son ancien vice-président Emmerson Mnangagwa qui lui a succédé, mais s’il estime qu’il a « trahi toute la nation »

« Je n’ai pas de haine pour Emmerson , mais il n’est pas convenable à sa place, il n’est pas légal » a dit l’ancien Président

Une sortie parfaitement calculée pour sapé la légitimité du gouvernement Mnangagwa à quelque mois des élections.

Rédaction avec AFP



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires