Gestion Optimale des Déchets à Kinshasa, suggestion d'un jeune chercheur Congolais

Joseph Miguel 10-03 à 14:23 Science

Depuis un certain temps, la ville de Kinshasa est confrontée à un problème de gestion des déchets avec toutes ces conséquences sur la santé et l’environnement, mais étant étudiant en mécanique de production je suggère que, comme toute autres matières premières susceptible d’être transformée en produit utile à la société, les immondices devraient aussi passer par la transformation. Mais seulement il est essentiel de procéder aux méthodes suivantes :
- Classifier ou catégoriser les déchets suivant leurs familles, nous avons par exemple les déchets Chimiques, mécaniques, organiques…
- Passer aux techniques de recyclage.

Déchets Organiques. Nous allons prendre quelques techniques à partir des déchets organiques (biodégradables comme certains emballages) via un bio digesteur par fermentation pour produire par exemple des biogaz et des biofertilisants. Le biogaz peut être utilisé comme combustible dans un gazonne ou un groupe électrogène à gaz, il peut également être utile à la production de l’énergie électrique et le biofertilisant pourra servir d’engrais chimiques pour fertiliser le sol aux agriculteurs ou aux maraîchers.

Déchets mécaniques, ce sont les déchets tels que les véhicules, les motos, les machines etc…. Qui peuvent aussi être transformés en produit utile dans la société, comme par exemple des barres de fer via une usine de fonderie.

Déchets chimiques, ce sont des déchets tels que des récipients en plastiques, des sacs en plastique etc… qui peuvent être transformé en produit utile comme par exemple la fabrication des pavés contenant 50 % de sable et 50% de plastique.

Pour y parvenir nous suggérons à l'Etat des recommandations telles que : 
- Il faut qu’il ait une loi imposant la possession de deux ou trois types de poubelle par parcelle, comme le font les pays développés. 
- Création des entreprises de recyclage pour tout types des déchets, ainsi ces entreprises se chargerons de récupérer d’une manière décentralisée les poubelles qui sera comme matière première. Les ONGD s’occuperont du transport des déchets ou le gouvernement lui-même vu qu’il a déjà des moyens conséquents. 
- Toutes les entreprises de la place (KINSHASA) responsables d’un grand nombre de déchets doivent payer une taxe.
- Chaque parcelle aura à payer une taxe qui permettra le transport des déchets parcellaires par des camions poubelle.

Source : Daniel KATAMBA, Étudiant Chercheur en Mécanique de Production.



Commentaires :

/ 11-03 à 12:24

félicitations

JUNIOR KADIMA / 11-03 à 13:36

Toutes mes felicitations à toi ir danny noel katamba ça prouve que tu n'etais pas aventurier mais au contraire tu avais pris conscience de ce que tu etais parti faire .la preuve en est que cette sugesgtion est pas mal

ELIE ZOE TSHIBANGU / 13-03 à 14:35

Félicitations confrère Dany KATAMBA

IR GUERSCHOM MUKUNA / 15-03 à 7:04

félicitations ir danny katamba

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires