RDC: Lancement du projet de l’USAID pour le renforcement du secteur des médias

Richard Kiayima 19-09 à 22:33 Politique

Le ministre d’Etat, ministre à la Communication et médias, David Jolino Diwanpovesa Makelele, a procédé, jeudi, au lancement du projet de l’USAID pour le renforcement du secteur des médias en RDC, en présence des personnalités politiques, du corps diplomatique et des responsables du domaine des médias en RDC.

Le ministre d’Etat a, dans son intervention, relevé que depuis quelques jours, il s’entretient avec les acteurs des médias dans le souci d’entendre tous les intervenants de ce secteur public ou privé, ainsi que les organisations professionnelles afin d’harmoniser les points qui se fondent sur le consensus devant assurer la paix sociale, le respect des lois du pays, la stabilité des institutions, la déontologie de la profession et de l’éthique des médias.

Il a loué l’initiative de l’USAID dans la mesure où, a-t-il souligné, « nous avons besoin des journalistes suffisamment formés, surtout ceux qui ont la bonne information et la rapporte de manière critique sans être trop partisane ».

Les difficultés énormes que connait le pays ,a dit le ministre d’Etat, exige des médias, un traitement des informations qu’ils récoltent et diffusent avec beaucoup de conscription et de responsabilité dans la limite de la loi sur la liberté de presse, la déontologie, la responsabilité du journaliste ainsi que le souci de tenir compte à la fragilité que caractérise notre société et du renforcement des capacités des journalistes en la matière.

Ainsi, selon lui, « nous devons reconnaitre que nous avons plus des cadres qui permettent une formation approfondie d’où un recyclage des journalistes et des hommes médias sera de manière à renforcer la démocratie »

Soutien au secteurs des médias en RDC

Pour sa part, le directeur-pays se l’USAID, Paul Sabatine , a rappelé que c’est depuis 2010 que son organisme apporte son soutien au secteurs des médias en RDC. « Notre ferme engagement est fondé sur notre conviction que la démocratie est effectivement le pouvoir du peuple et pour le peuple. Elle dépend des citoyens formés et informés qui connaissent leurs droits et l’exerce librement ».

Notre action, a affirmé M. Sabatine ,se focalise sur le cadre légal propice à la liberté de la presse, la protection des journalistes pour assurer leur sécurité, le renforcement des capacités par des sessions de formation coaching dans le but d’offrir aux citoyens l’accès à une information crédible, précise, fiable et juste. Les journalistes ont besoin de renforcer leur capacité à vérifier les faits et correctement traiter l’information avant de la livrer aux citoyens, a-t-il indiqué.

Pour l’ambassadeur des Etats-Unis en RDC, Mike Hammer, pour que la démocratie grandisse, les journalistes doivent pouvoir faire leur travail en toute liberté.les Etats-Unis se sont engagés à promouvoir le secteur des médias plus professionnel et plus indépendant, qui soit en mesure de servir de pilier incontournable de la démocratie en RDC, et ce nouveau projet est la preuve de notre engagement.

Renforcer les différents volets du secteur des médias

Pour le directeur-pays de l’Internews, Karim Bernard Dende, ce programme comprend trois objectifs spécifiques, à savoir : renforcer le cadre juridique et réglementaire régissant le secteur des médias, renforcer l’indépendance et le professionnalisme des médias partenaires du programme de développement du secteur des médias (MSDA) et renforcer l’accès du public à un contenu informatif d’intérêt public de haute qualité.

Ainsi, la mise en œuvre de ce programme va permettre de promouvoir des médias plus actifs et plus ouverts, contribuant à la consolidation d’institutions plus transparentes et efficaces dans leurs réponses aux besoins exprimés par la RDC.

Le coût de ce programme de l’USAID est chiffré à 15 millions USD pour une période de cinq ans, signale-t-on.

Avec ACP



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires