RDC: 16 mineurs tués parmi les 34 morts dans le territoire de Djugu, l’armée regrette son intervention tardive.

Daddy Nyembwe 03-03 à 17:03 Politique

Les autorités congolaises  ont confirmé le bilan de 34 morts survenu dans de nouvelles violences interethniques jeudi dans la localité Maze, en territoire de Djugu (Ituri).

Les victimes ont été tuées par machette dont, figure pour la plupart des enfants mineurs.

L’armée  regrette de son “retard”  pour empêcher les assaillants de commettre leur forfait.

“Là où les massacres ont eu lieu c’est à 3 kilomètres de la position militaire. Nous y sommes arrivés aussi avec un léger retard malheureusement quand les assaillants avaient déjà commis leur forfait”, a expliqué le Lieutenant Jules Ngongo, porte-parole militaire en Ituri.

« Grâce au déploiement de l’armée et de la police dans la zone, nous allons les poursuivre jusqu’à leurs derniers retranchement », a déclaré Abdallah Pene Mbaka, gouverneur  de l’Ituri.
“Les assaillants ont contourné les dispositifs sécuritaires”, soutiennent les autorités qui évitent à ce stade de parler d’une guerre interethnique mais évoquent entre autres la “manipulation de certains politiciens”.

« Ce que nous venons de vivre c’est vraiment affreux. Parce que nous avons vu 34 morts. Seize enfants, des femmes et cinq hommes, dont le chef du village de Maze… Je condamne ce qui vient de se passer dans ce village. Et les assaillants sont venus des villages Lendu de Goba, Tete, de Suni, de Laudjo et de Ladedjo. Ils ont attaqué ce village de quatre coins. Je présente mes condoléances les plus sincères à la population, à tous ceux qui sont éprouvés », indique le gouverneur de l’Ituri.

“Au niveau des services de renseignements et de sécurité nous sommes en train de travailler et mener des enquêtes approfondies pour arriver à avoir l’identité réelle des assaillants”, a soutenu le porte-parole de l’armée.


Daddy NYEMBUE



Commentaires :

HENRI / 06-03 à 16:02

Il y a plus de 50 morts à Maze, car depuis ce jour, on a déjà retrouvé plusieurs corps et la recherche continue parce qu'il y a encore plusieurs disparues!

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires