Mort de Rossy MUKENDI : Discréditer sur les réseaux sociaux, la police réagit avec fermeté.

Daddy Nyembwe 02-03 à 22:54 Politique

Cinq jours après la mort de l’activiste Congolais Rossy MUKENDI,  le porte-parole de la police congolaise affiche sa fermeté contre ceux qui remettent en doute les versions officielles des autorités sur Internet.

Ce jeudi 01 mars à Kinshasa, le porte-parole de la police, le colonel Mwana Mputu, a réaffirmé la position officielle qui attribue « l’homicide » de Rossy Tshimanga Mukendi au brigadier Tokis Kumbo qui a été « bel et bien identifié et déféré » à l’auditorat militaire de la Gombe, où il sera jugé, entre autre, pour avoir tiré de « balles en caoutchouc en moins de 20 m ».

Quant aux « propos outrageux » qui rendent le commissaire supérieur adjoint Lokese Carine responsable de l’homicide de Rossy, la police met « en garde » ses auteurs qui risquent d’être « poursuivis par la justice ».

L’activiste Rossy MUKENDI a été tué le dimanche 25 février lors de manifestations organisées par le Comité Laïc de Coordination de l’église catholique.


Daddy NYEMBUE



 



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires