RDC: Au moins 49 morts et plusieurs déplacés dans des nouvelles violences en Ituri

Richard Kiayima 02-03 à 21:12 Politique

Au mois au moins 49 personnes ont été tuées dans la nuit de jeudi à vendredi dans les violences communautaires dans la province de l’Ituri.

"On a compté 49 corps et l'on en recherche encore d'autres", a déclaré vendredi à l'AFP l'abbé Alfred Ndrabu Buju, directeur de l'ONG catholique Caritas à Bunia.

Les dernières attaques se sont déroulées à Maze un village du territoire de Djugu, situé à environ 80 km au nord de Bunia, chef lieu de la province de l'Ituri.

Le gouverneur de la province, ainsi que le chef de bureau à Bunia de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) s'est rendu à Djugu pour s’enquérir de la situation.

Selon des sources concordantes, l'attaque s'est déroulée en deux temps. La première a eu lieu jeudi en début d'après-midi et elle a été repoussée par les forces régulières. Selon l'abbé Alfred Ndrabu, un des gourous spirituels de la communauté Lendu a été tué à cette occasion.

Un coordinateur de la société civile, Banza Charité, s'est étonné qu'un tel massacre ait pu avoir lieu alors qu'un important déploiement de l'armée congolaise est observé dans la zone depuis quelques jours.

Les violences ont repris fin 2017. D'après l'Unicef, 76 personnes ont été tuées à l'arme blanche depuis décembre, plus de 70 villages ont été incendiés.

Près 200.000 personnes ont fui les affrontements, selon des sources humanitaires, dans un pays qui compte déjà plus de quatre millions de déplacés.

La rédaction



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires