Dreamers Africans : Rachel Mwanza ancienne enfant de la rue, devenue actrice de renommée internationale

Daddy Nyembwe 27-03 à 16:06 Dreamers Africans

Cette semaine, le média à travers son magazine « Dreamers Africans », vous présente Rachel Mwanza, une actrice Congolaise native de Mbuji-Mayi en République Démocratique du Congo, qui fait la fierté africaine.

Son histoire est comparable à un conte de fée comme elle-même le répète souvent, Rachel Mwanza est née à Mbuji-Mayi, une ville située au centre de la République Démocratique du Congo.

Troisième enfant d’une famille de six, elle passe sa petite enfance au sein d'une famille aisée avant de voir son père perdre par la suite son travail, et quelques temps plus tard, sa mère alla s'installer avec elle et les deux plus jeunes enfants à Kinshasa, chez sa grand-mère.

La situation financière de la famille se dégrade, et les enfants ne vont plus à l'école. Rachel Mwanza est accusée de sorcellerie par un « faux prophète », une accusation qui obligea sa grand-mère, superstitieuse, de la chasser de la maison en 2008, alors que sa mère était partie travailler en Angola.

La rue, chemin de lumière pour elle



Elle demeura dans la rue pendant plus de 3 ans avant d’être repérée par une équipe belge et est retenue pour participer au film « Kinshasa Kids » de Marc-Henri Wajnberg, mais à l’issue du tournage elle retourne dans la rue. Illettrée et vivant toujours dans la rue, Rachel se présente en 2011 au casting du film « Rebelle » du réalisateur québécois Kim Nguyen. Elle obtient le premier rôle, celui de Komona, une enfant soldat.

Son interprétation est remarquée et la révèle au grand public. Rachel Mwanza devient rapidement lauréate de divers prix dans des festivals de renommée internationale.


Récompenses internationales.

L’ancienne « Shegué » Kinoise est aujourd’hui lauréate de plusieurs titres dans le domaine de la culture, dont :

• Ours d'argent de la meilleure actrice au Festival de Berlin pour Rebelle,
• Vancouver Film Critics Circle : Meilleure actrice dans un film canadien pour Rebelle
• Prix Écrans canadiens : Meilleure actrice pour Rebelle
• Prix Jutra : Meilleure actrice pour Rebelle
• Trophées francophones du cinéma 2013 : Meilleure actrice pour Rebelle

C’est en 2018 qu’elle réapparait dans le film intitulé « Troisièmes noces », où elle joue le rôle d’une jeune femme africaine de 20 ans qui contracte un mariage avec un quinquagénaire européen, homosexuel et veuf.

Elle est également auteur d’une œuvre autobiographique intitulé « Survivre pour voir ce jour » (paru aux éditions Michalon), avec l'aide de l'écrivain montréalais d'origine congolaise Mbépongo Dédy Bilamba.



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires