Kasaï-Central : La société civile exige la dissolution de l'Assemblée Provinciale

Richard Kiayima 21-03 à 22:57 Politique

La Société civile Forces Vives, coordination provinciale du Kasaï Central entend récolter plus de 100.000 signatures en vue d’initier une pétition réclamant la dissolution de l’Assemblée Parlementaire de cette entité administrative, apprend-t-on de source proche de cette structure.

Pour M. Jean Rêne Tshimanga, président de cette Coordination qui l’a confié à l’ACP, une tribune d’expression populaire à laquelle sera associé les députés provinciaux planchera sur la problématique de la corruption présumée dont les élus locaux se seraient illustrés lors des sénatoriales du 15 mars 2019.

"Un pays qui cherche de sortir d’une situation de précarité avérée n’a pas besoin des élus corrompus", a-t-il noté, estimant qu’une lutte sans merci doit être amorcée à tous les niveaux en vue d’endiguer ce mal qui contribue à l’anéantissement des efforts conjugués par le nouveau pouvoir en vue de le relever.

"Les intérêts supérieurs de la population doivent être mis en exergue par les mandatés qui sont les députés provinciaux et non le privilège de leurs intérêts égoïstes", a-t-il encore soutenu.



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires