RDC: JED dénonce les violences contre les journalistes dans le rassemblement de « la nouvelle opposition».

Daddy Nyembwe 07-02 à 17:15 Politique

Journaliste en danger (JED), a adressé une correspondance à l'opposant Martin Fayulu, lui demandant de dénoncer publiquement les attaques que subissent les journalistes lors de ses rassemblements.

« Les meetings que vous organisez pour réclamer la « vérité des urnes » donnent lieu, depuis quelques temps, à d’inquiétantes agressions physiques à l’égard des professionnels des médias par vos militants », peut-on lire dans la correspondance.

Selon la JED, plusieurs journalistes ont subi des actes d'agressions par les militants de la coalition Lamuka lors du meeting du 2 février. C’est le cas de Dieumerci Mankesela, cameraman du magazine intitulé « Tokomi wapi » (Traduction : Où en sommes – nous arrivé ? », Israel Mutombo, journaliste à Afrika Tv, chaîne émettant à Kinshasa.

Bien avant, soit deux semaines plutôt, le directeur de publication adjoint du média en ligne « Actualite.cd », Stanis Bujakera Tshamalaet le correspondant de TV5 Monde dans le Sud-Kivu, Joseph Amani, ont été aussi agressé selon la JED.



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires