Dossier Bart Ouvry : Une décision contre-productive, nuisant aux intérêts de la population congolaise selon l'UE

Richard Kiayima 29-12 à 1:03 Politique

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a pris la décision d'expulser le représentant de l'Union Européenne à Kinshasa, Bart Ouvry dans le cadre des mesures de réciprocité après les sanctions infligées à 14 personnalité s congolaises parmi eux l'actuel candidat à présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary.

Une décision jugée contre-productive, nuisant aux intérêts de la population selon l'Union Européenne.

"L’UE est un partenaire de premier plan de la RDC et de sa population, en y maintenant une coopération importante. A la veille d’élections cruciales pour le pays, elle estime que cette décision est totalement contre-productive, nuisant aux intérêts de la population.", indique le communiqué de presse de l'UE publié ce vendredi 28 décembre.

L'UE indique cependant que les sanctions contre ces personnalités congolaise sont liées aux violations des droits de l'homme.

"Quant à la réciprocité invoquée suite aux sanctions individuelles adoptées à l’encontre de certains citoyens congolais, l’UE tient à rappeler que ces mesures sont liées aux violations des droits de l’homme et aux obstacles créés à une sortie pacifique de la crise en RDC.", renchérit le communiqué.

Toutefois, l'UE rappelle que la tenue des élections inclusives, transparentes, crédibles et pacifiques sera importante pour son engagement futur en RDC.



Commentaires :

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE


Articles Similaires